Lancement du PLUi de la communauté de communes des Collines du Perche

 

Préambule

Poursuivant sa logique de développement durable de son territoire, la communauté de communes des Collines du Perche (CCCP) s’est engagée dans l’élaboration d’un plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi).

En effet, par délibération en date du 3 décembre 2015, la CCCP a engagé l’élaboration de son PLUi qui couvrira l’intégralité de son territoire afin de construire un projet de développement du territoire pour les 15 années à venir.

Les études porteront sur les 16 communes, couvriront l’ensemble du territoire (29 680 ha) et s’inscrira dans un contexte rural où l’agriculture et de l’environnement tiennent une place importante dans le paysage et l’identité du territoire.

 Un territoire préservé à fort potentiel

 Situation du territoire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le contexte

Située dans le Perche vendômois, au Nord de Vendôme, la Communauté de Communes des Collines du Perche CCCP s’inscrit dans la partie nord du département du Loir et Cher. Elle regroupe 16 communes dont certaines sont limitrophes des départements de la Sarthe et de l’Eure-et-Loir où s’étend le Grand Perche.

La CCCP est composée d’un pôle principal formé par les villages Mondoubleau et Cormenon (territoires communaux interconnectées) d’une part et de deux pôles secondaires que sont les bourgs de Souday au nord ouest et de Sargé sur Braye au sud-ouest par ailleurs.

Les objectifs

Des ambitions fortes pour développer le territoire autour de 3 axes : Attractivité, durabilité et vivre ensemble.

Fort de son identité et de son patrimoine, le territoire est tourné vers l’avenir et souhaite construire le projet de territoire autour de plusieurs objectifs généraux :

  1. Améliorer les accès au territoire, prendre en compte les portes d’entrée que sont la gare TGV, la D 357 au sud et l’autoroute A11 au nord, conserver les différents maillages pour diversifier et faciliter tous les types de déplacements en plus de la voiture (co-voiturage, bus, vélo, piéton, équestre).
  2. Renforcer l’attractivité économique du territoire, du pôle économique Mondoubleau-Cormenon, notamment à travers le développement des réseaux route, numérique, énergie… . Maintenir et développer une activité économique diversifiée dans un cadre de vie agréable à travers les zones d’activité de proximité (Sargé-sur-Braye, Souday, Choue, Saint-Agil, Le Gault-du-Perche, Boursay…) adaptées pour différentes formes d’entreprises, y compris les exploitations agricoles.
  3. Valoriser l’activité agricole, artisanale et touristique, la mixité des usages, la gestion des chemins de randonnée, la préservation des savoir-faire, les projets agricoles diversifiés sur le territoire, les productions en circuits courts.
  4. Protéger et faire vivre les milieux naturels, les continuités écologiques, les éléments du paysage et le patrimoine bâti. Renforcer le caractère rural typique du Perche et son attractivité, notamment les haies, les trognes et les chemins creux, les Vallées de la Grenne, de la Braye et du Couëtron, le Domaine de Boisvinet, les matériaux Roussard, sable du Perche et brique.
  5. Développer l’attractivité touristique en complément du pôle de la Commanderie d’Arville à travers le petit patrimoine. Encourager la diversité des propositions d’hébergement. Soutenir la création et les propositions culturelles.
  6. Entretenir et permettre l’évolution des équipements publics et d’intérêt collectif dans la logique intercommunale (sport et loisirs, le réseau de lecture public, les réseaux route, énergie, eau, assainissement et numérique dans le cadre du Loir-et-Cher numérique) et permettre l’accès aux services et aux équipements de manière équilibrée sur le territoire.
  7. Attirer une population jeune pour ralentir le vieillissement actuel de la population. Accompagner le bien vieillir sur le territoire. Maintenir les bonnes conditions d’accueil des familles en valorisant les services de proximité et l’offre de santé (maison médicale, maison de la petite enfance, les services scolaires et extra-scolaires).

Densifier les zones urbanisées des bourgs par la reconquête des logements vacants, permettre la diversité et la qualité énergétique de l’offre de logement en gardant l’harmonie des zones d’habitat, assurer le développement maîtrisé de chaque commune en limitant la consommation du foncier agricole.

Le calendrier du projet

2016      Le diagnostic

                Comprendre le territoire

Un état des lieux du territoire sous tous les angles – habitat, équipements, patrimoine, économie, déplacements, environnement… – afin de mettre en lumière les enjeux

3-2017  Le Projet d’aménagement et de développement durables (PADD)

Une stratégie de développement pour les 15 ans à venir

Ce volet déclinera de manière concrète la politique retenue pour le développement futur du territoire, au travers d’orientations précises et de choix retenus par les élus.

8-2017  Les Orientations d’Aménagement et de programmation (OAP)

                Traduction opérationnelle du projet

                Elles exposent la manière dont la collectivité souhaite mettre en valeur, réhabiliter, restructurer ou aménager des quartiers ou des secteurs de son territoire.

12-2017 Le règlement et le zonage

                Traduction graphique et réglementaire

                Le règlement traduira les orientations du PADD en déterminant « où et comment construire ? ». Le texte sera complété par une carte, appelée « plan de zonage » qui subdivise le territoire en différents secteurs aux règles spécifiques (zones urbaines, zones naturelles, zones agricoles…)

2-2018  Arrêt du projet de PLUi

                Concrétisation du projet

Finalisation et actualisation du dossier qui comprendra l’ensemble des pièces du PLUi à savoir le rapport de présentation, le PADD, les OAP, le règlement, le zonage et le dossier des annexes.

4-2018  Concertation et avis sur le projet

                Validation du projet de territoire

                Les Personnes Publiques Associées (État, Conseil Départemental, Conseil Régional, chambres consulaires…) et les citoyens auront une dernière fois l’occasion de donner leur avis lors de l’enquête publique. Ensuite, le conseil communautaire approuvera le projet éventuellement modifié pour tenir compte des observations émises. C’est à partir de ce moment qu’il entrera en vigueur.

9-2019  Approbation du PLUi

                Entrée en vigueur du PLUi

 

Tout le détail sur : www.plui-collines-du-perche.fr